LE BILLARD EN QUELQUES MOTS


Le billard est un jeu d’adresse né au 15ème siècle sous le règne de louis XI.

À cette époque, il se présente sous la forme d’une table recouverte par des draps, et se joue avec un bâton aux bouts recourbés.

Aujourd’hui le billard a bien évolué, et de nombreuses variantes ont fait leur apparition, tels que le billard français (carambole), le billard anglais (8 Pool), le billard américain, le billard italien (variante du billard français), le snooker, le billard russe ou encore le billard indien.

Chaque variante possède ses propres règles du jeu.

Au billard français par exemple, la table ne possède aucun trou, le but n’est donc pas d’empocher les boules, mais de les mettre en contact les une avec les autres.

Voilà quelques précisions concernant certaines variantes du billard.



LES DIFFERENTES VARIANTES DU BILLARD


LE BILLARD ANGLAIS


Les caractéristiques

Le billard anglais également appelé « 8 pool » se joue sur une table à 6 trous avec 15 boules (7boules rouges, 7 boules jaunes et une boule noire).

Les règles

En début de partie, les joueurs doivent empocher une boule afin de déterminer leurs couleurs respectives.

Chacun devra alors tentez d’empocher toutes les boules de la couleur qui lui est assignée.

Lorsque l’un des joueurs a fait rentrer toutes ses boules, il doit pour remporter la partie, empocher la boule noire.



LE BILLARD AMERICAIN


Les caractéristiques

Le billard américain se joue sur une table à 6 trous avec 15 boules numérotées et une boule blanche.

Les boules 1 à 8 sont pleines, c’est à dire entièrement colorées, tandis que les boules 9 à 15 sont cerclées, autrement dit ornées d’une bande de couleur.

Les règles

Comme pour le billard anglais, les joueurs doivent d’abord empocher une boule afin de déterminer leurs couleurs respectives (boules pleines ou cerclées).

Pour gagner au billard américain, il faut empocher toutes ses boules avant son adversaire.



LE BILLARD FRANÇAIS



Les caractéristiques

Très différent du billard anglais et américain, le billard français également appelé carambole, se joue avec seulement 3 boules (1 boule blanche, 1 boule rouge et 1 boule jaune) sur une table sans trous.

Les règles

Le but du jeu est d’entrer en contact avec les boules rouge et jaune au moyen de la boule blanche.

Pour gagner une partie, le joueur doit atteindre un certain nombre de points, déterminé en fonction de son niveau.



LE SNOOKER



Les caractéristiques

Autre variante du billard, le Snooker se joue sur une table à 6 trous avec 22 boules (1 boule blanche, 15 boules rouges, et 6 boules de couleurs : jaune, verte, marron, bleue, rose et noire).

Toutes les boules ne possèdent pas la même valeur : les boules rouges par exemple valent 1 point, tandis que la boule rose en vaut 5.

Les règles

Le but du jeu est d’empocher les boules dans un ordre bien précis.

En début de partie, le joueur commence par empocher une boule rouge qui sera suivi d’une boule de couleur et ainsi de suite.



LEXIQUE DU BILLARD



8 Pool : Synonyme du billard anglais.

Allongement : Terme désignant un prolongement exagéré du coup de queue.

Bandes : Désigne les rebords en caoutchouc de la table de billard.

Billard Carambole : Synonyme du billard français.

Bille de But : Terme désignant la boule noire.

Bille de Choc : Terme désignant la boule blanche.

Bille en Lunette : Lorsque deux boules sont extrêmement rapprochées, ce qui rend le carambolage facile.

Bille en main : Placer la boule blanche à l’endroit se son choix après la faute d’un adversaire.

Billes en Paquet : Désigne 3 boules très rapprochées.

Billard Mixte : Désigne un billard à poches dont les trous peuvent être bouchés pour jouer au billard carambole.

Blouser: Faire entrer les boules dans les trous da la table de billard.

Bosse : Rencontre imprévue entre deux boules empêchant le carambolage.

Carambolage : On parle de carambolage au billard français lorsqu’un joueur touche les boules N°2 et N°3 avec la boule blanche.

Carreau : Désigne l‘arrêt total de la boule blanche au contact de la boule noire.

Carotte : Au billard jouer ou tirer la carotte désigne le fait de mettre son adversaire dans une position inconfortable.

Casse : Désigne l’action d’éclater le triangle formé par les boules en début de partie.

Chevalet : Désigne la position de la main sur le tapis de billard afin de guider la queue.

Coller : Désigne la position d’une boule en contact avec une autre boule ou avec la bande.

Contre : On parle de contre lorsque la boule blanche et la boule noire s’entrechoquent à deux reprises.

Coup dur : Désigne un coup sur une boule collée à la bande.

Distance : Au billard français, la distance désigne le nombre de points à marquer pour gagner une partie.

Empocher : Lorsque l’on met une bille dans un trou, on dit qu’elle est empochée.

Flèche : Désigne la partie supérieure de la queue.

Jouer à la Hussarde : Désigne l’action de jouer un coup en ayant la queue dans le dos.

Le D : Désigne la zone où est mise en jeu la boule blanche.

Pelotage : Jouer doucement afin de maintenir les billes en paquet.

Piqué : Lorsque l’on réalise un coup en inclinant la queue.

Plein : Frapper la bille en plein centre.

Poches : Désigne les trous présents sur la table de billard.

Pousse-tout : Donner un coup à deux billes en même temps.

Queue : Sorte de canne permettant de jouer au billard.

Rétro : Coup technique désignant le fait de faire reculer la boule blanche afin de la mettre en contact avec la boule noire.

Série : Nombre de carambolages effectué dans une partie.

Snook : Désigne l’action de placer la boule blanche derrière une autre boule avant de laisser jouer son adversaire. L’objectif est d’empêcher l’adversaire de jouer une de ses boules.

Talon ou Fût : Désigne la partie inferieur de la queue.

Triangle : Permet de rassembler les boules entre elles.